20/07/2012

ECAUSSINNES – ECHIQUIER POLITIQUE COMPLEXE – ETAT DES LIEUX

LES LIBÉRAUX (RL)


Les libéraux écaussinnois ne manquent pas d’originalité. Le voilier est joli, certes, mais que se cache-t-il derrière cette appellation RL ? Et pourquoi les libéraux se présentent divisés à Ecaussinnes ?

Pourquoi le logo MR n’apparaît-il pas à Ecaussinnes ?

Peut-être parce que les instances supérieures du MR voient d’un mauvais œil la présence d’un candidat récemment condamné par le Tribunal correctionnel de Mons à un an de prison avec sursis et 10 ans d’interdiction de toute fonction, emploi ou office public, au motif de détournement de bien public et d’abus de confiance.

Comme l’intéressé a fait appel de ce jugement et que dès lors il bénéficie de la suspension du prononcé ; cet appel lui permet de figurer sur la liste RL dans l’attente que la Cour se prononce (ce qui ne devrait pas être le cas avant le 14 octobre).

Si les droits de la défense doivent être respectés et qu’un appel peut donner bien évidemment donner lieu à un acquittement, il n’en reste pas moins que les instances du MR ont préféré ne pas prendre de risque, par crainte qu’une confirmation de la condamnation ne vienne ternir l’image du parti…

En conclusion, si le MR soutient effectivement la liste RL, il n’en reste pas moins qu’il leur est interdit de se présenter officiellement sous le libellé MR. Mauvais signal…

Autre faiblesse de RL, la présence dans ses rangs d’un dirigeant d’une entreprise à vocation immobilière qui a fait couler beaucoup d’encre ses derniers temps en raison de permis d’urbanisme contestés concernant des projets contre lesquels de nombreux riverains se sont manifestés. Je ne pense pas que l’on puisse reprocher quoique ce soit à cette société qui défend logiquement ses intérêts et joue pleinement son rôle économique. Dès lors, strictement rien n’interdit à un promoteur immobilier de se présenter à des élections communales mais il est clair que la distinction entre fonction privée et publique risque d’être compliquée à l’occasion de certaines décisions en matière de permis ou de règlement d’urbanisme

Enfin, force est de reconnaître que les libéraux écaussinnois sont divisés entre RL, FDF et ACÉ.

Son nouveau « capitaine », Fabien PALMANS, apporte une brise nouvelle et donc manifestement un souffle nouveau au mouvement réformateur dont le programme contient d'ailleurs des éléments intéressants. Il n’en reste pas moins que le nouveau « skipper » doit relever un énorme défi en tentant de reconstruire, à partir de zéro, le bateau bleu. La tâche est rude tant les libéraux se sont divisés ces dernières années.

En effet, deux figures libérales ont claqué la porte ou se sont vues barrées dans leurs ambitions de figurer en bonne place sur la liste MR/RL : Monsieur Albert VAN DIJCK et Madame Christine HEMBERG. 

 

FDF

 

De tendance clairement libérale dans la personne de son leader, Albert VANDIJCK, le FDF fait son apparition à Ecaussinnes, mais sous le libellé quelque peu énigmatique d’ « ECAU-VILLAGE ».

Cette liste pluraliste semble chercher ses marques en tentant de se démarquer par ses approches plus populistes.

 

ACÉ

 

Christine HEMBERG rempile chez ACÉ, faute d’avoir pu figurer sur la liste RL/MR (en raison d’inimitiés avec certains membres réformateurs ?), mais cette fois en tant que tête de liste. 

Elle peut se targuer d’avoir un bilan (sans doute le meilleur du Collège sortant, mais ce n’était pas difficile au vu des réalisations des autres membres de l’équipe en place). 

La gestion des travaux publics est une mission difficile et délicate. Certes, des travaux ont été réalisés mais avec un manque flagrant de coordination et une sous utilisation des recours aux emprunts ou aux subsides publics (j’y reviendrai prochainement).

Jean-Pierre LEGGE, Président du CPAS sortant, devrait lui aussi figurer sur cette liste. J’apprécie l’homme, sa vision de la politique et ses qualités humaines. Il a du faire face à pas mal de pressions, dont certaines assez nauséabondes, principalement venant de ses collègues du Collège communal. Toutefois, un homme politique doit savoir prendre ses responsabilités et assumer les difficultés d’une mission qu’il a choisi. Ses démissions ou mises en congé à répétition ont quelque peu entamé le capital de confiance du mandataire politique qu’il est.

Pour le reste, la composition de la liste ACÉ et son programme ne sont toujours pas connus. A suivre donc…

 

ECOLO

 

Sa nouvelle tête de liste, Thierry SEVERS, est un homme de principes dont les analyses méritent le respect. Il a du, ces dernières années, composer avec ses convictions profondes (écologistes), sa fidélité à son parti (ACÉ) et à une majorité « variable ». Ainsi assis entre deux chaises, sa position n’était pas enviable. Son choix est désormais clair et il peut enfin exprimer ses convictions sincères.

Ecolo disposait jusqu’à présent de deux figures : l’une (Monsieur PONCIAUX) reste fidèle à son parti et l’autre (Monsieur DOMANGE, Echevin sortant) reste en dissidence puisqu’il semble avoir opté cette fois pour ACÉ. 

Dommage, cette division des forces mais le nouveau leader écolo est en mesure de compenser cette faiblesse relative…Le programme d’écolo en est la preuve.

 

ENSEMBLE

 

Alliance (d’opportunité ?) entre le CDH et des IC dont le leader, Sébastien DESCHAMPS, est un CDH qui n’ose pas ou plutôt qui ne veut délibérément pas s’afficher comme tel…

Etrange ! Oui, mais pourquoi ?

Sébastien DESCHAMPS vise la place de Bourgmestre, il ne s’en cache pas et il y investit énormément d’énergie, il faut le reconnaître. 

Enfin… surtout en dehors du Collège, via son ASBL « Synergie », destinée indirectement à promouvoir son image de marque.

Soyons clair, je ne remets nullement en doute la qualité ni l’originalité des activités proposées par cette ASBL. Je félicite les organisateurs pour leur dynamisme. Nous devons tous être heureux que des écaussinnois puissent ainsi profiter de divertissements variés à des coûts défiants toute concurrence.

Je n’ai, à titre personnel, aucun grief à l’encontre de cette ASBL. Que ceux qui estiment pouvoir faire mieux mettent en place à leur tour une telle association…

Je m’interroge juste sur le fait que Monsieur DESCHAMPS puisse en être le seul artisan. 

Cette faculté de tirer à lui « toute la couverture » semble être innée. Il n’y a certes pas de « grand politique » sans un minimum d’ego, mais à ce point, on frise la mégalomanie… ou le ridicule, c’est selon…

Cette (mauvaise) habitude qu’à Monsieur DESCHAMPS de s’approprier le travail d’autrui  dépasse d’ailleurs le seul domaine de l’ASBL Synergie (qui après tout est son ASBL, il y fait donc ce qu’il veut, quoi de plus normal ?) puisqu’il semble avoir cette tendance à vouloir se mêler de tout également à la Commune, le plus souvent au détriment de ses collègues du Collègue ou des membres de l’Administration…

C’est certainement, pour partie, cette attitude égocentrique, qui maintient ce climat de méfiance et de tension permanente au sein de l’actuelle majorité.

Le rôle du politique n’est pas de se substituer à ses collègues, aux bénévoles qui organisent des manifestations ou aux administratifs qui gèrent les dossiers. Vouloir, à tout prix, passer devant les « autres » est le signe d’un manque de respect et d’une incapacité à valoriser le travail d’autrui.

Un mandataire public est tenu de rendre des comptes sur son action, il est désigné par la population pour gérer et non pas seulement pour parader !

Quel est le bilan échevinal de Monsieur DESCHAMPS ?

- Echevin des Finances et du Budget : absence de maîtrise de son budget, lors des séances du Conseil communal, il a été incapable de répondre aux questions posées…

- Echevin de l’Enseignement : quelles ont été les projets qui ont aboutis lors de ces 6 dernières années ?

- Echevin de la Petite Enfance : un projet de crèche a été voté il y a plus de 4 ans par le Conseil. Résultat ? Un blocage incompréhensible de ce dossier. Zéro pointé ! Alors que de nombreux parents attendent une solution pour leurs bambins et que l’on sait déjà qu’il faut créer une deuxième infrastructure d’accueil pour les 0-3 ans. Scandaleux !

- Echevin de la Culture : vous avez dit « culture » ? Se contenter de faire venir une vedette en tête d’affiche à un prix exorbitant et sans obtenir le moindre subside. La philosophie des fêtes de la Musique est de mettre en avant des artistes locaux ou régionaux, en multipliant les lieux de représentation et en variant les styles. Des subsides de la Communauté française existent d’ailleurs pour cela… Résultat ? Monsieur DESCHAMPS verse une fois de plus dans la facilité, à la limite de la médiocrité… 

Cette absence de « vision », ce manque d’ambition pour Ecaussinnes contraste étonnamment avec l’ambition politique démesurée  qu’il s’accorde à lui-même. Je trouve cela désolant.

Et le CDH écaussinnois ?

Béatrice BULTEAU, Bourgmestre sortante, poussera la liste ENSEMBLE.

Elle peut se féliciter d’avoir mener une carrière politique locale plus qu’honorable. Elle fut, entre 2000 et 2006, une bonne gestionnaire qui a su prouve ,elle, ses qualités d’Echevine du Budget et des Finances. Sa capacité d’écoute et son sens de la proximité vis-à-vis de la population ne peuvent être mis en doute.

La Bourgmestre actuelle n’a toutefois pas eu une tache facile ces six dernières années. 

Devoir mener une majorité artificielle, étriquée et instable dès le départ nécessite un leadership et le respect de certaines règles de fonctionnement qu’elle n’a pas été en mesure d’imposer

Dès lors, le bilan ne pouvait être positif. Tout son travail s’est limité à faire bonne figure et maintenir une cohésion de façade.

Face à ce constat d’une Commune ingérable, les autres formations politiques ont compris la leçon qu’il y avait nécessité de revenir à une logique de partis afin de redonner plus de clarté au paysage politique écaussinnois et une plus grande transparence pour l’électeur.

Fini donc  les listes « fourre-tout » artificielles…Sauf manifestement pour le CDH qui, en raison d’une peur panique irrationnelle, a préféré se «coller »  aux IC dans un but purement stratégique.

Monsieur DESCHAMPS est CDH, il a travaillé dans le Cabinet du Ministre LUTGEN (actuel président du CDH) et il travaille actuellement pour le Ministre DI ANTONIO (CDH).

Dès lors pourquoi vouloir s’afficher comme IC à Ecaussinnes ?

Peut-être craignait-il de ne pas obtenir la majorité des suffrages nécessaires en Assemblée générale du CDH local lors de la désignation de la tête de liste du parti ?

Peut-être que les militants humanistes ne l’apprécient pas autant qu’on pourrait le croire ?

 Peut-être que son individualisme totalitaire ne supporte pas de devoir « composer » avec un parti qui dispose d’une structure et de règles de fonctionnement qui ne lui sont pas entièrement dévouées ?

En tout état de cause, au vu de la composition de la liste ENSEMBLE, le CDH est clairement "derrière" et le mécontentement des militants humanistes s’affiche chaque jour un peu plus au grand jour.

La liste ENSEMBLE apparaît donc comme une volonté du « TOUS POUR UN », avec un sérieux relent d’unité de façade. De bonne augure pour les 6 prochaines années ? A vous de juger…

Il n’en reste pas moins que certains candidats sur cette liste ont un profil de gestion intéressant, comme Xavier GODEFROID (n°4, CDH) ou Pierre ROMPATO (n°3, IC). Ils font sans conteste montre d’une capacité de travail et de dialogue largement supérieure à celle de leur leader.

 

PS


Je ne suis évidemment pas le mieux placé pour en parler sans que mon objectivité ne soit mise en cause…

Je dirais toutefois qu’une nouvelle génération est apparue qui n’a connu que l’opposition au niveau locale.

Le PS a su tiré la leçon de l’échec qu’a constitué l’alliance préélectorale de 2006 au sein d’une liste « multi-partis ».

La nouvelle équipe succède à une génération qui a géré la Commune pendant de nombreuses années, dans un autre contexte, dans une autre période… bien différente de celle que nous connaissons actuellement.

La politique a évolué, les mentalités aussi. Les règles se sont renforcées, la gestion publique est astreinte à des législations de plus en plus complexes.

Beaucoup de candidats disposent d’une expérience techniquement intéressante en terme de connaissance de la politique et de la gestion publique.

Xavier DUPONT, tête de liste, travaille actuellement pour le Ministre MARCOURT.

Julie MIOT, n°2, travaille en tant qu’attachée parlementaire du Député-Bourgmestre de Soignies.

Moi-même (aie la modestie ;-), n°3, après avoir travaillé comme attaché budgétaire pour le Ministre DAERDEN, je suis désormais impliqué dans le niveau local en tant que Secrétaire de Cabinet du 1er Echevin de la Ville de Charleroi.

Dominique FAIGNART, n°4, est Conseiller communal sortant et très impliqué dans la gestion de sa Commune, notamment sur les problèmes d’Urbanisme.

D’autres candidats disposent de leur propre expérience et de leurs centres d’intérêts pour le niveau local comme Philippe BROGNON ou David DELCOURT ou sont impliqués dans le monde associatif ou folklorique comme Michel MONFORT.

Les candidats PS sont tous convaincus qu’il est temps d’offrir à Ecaussinnes un nouveau souffle, une majorité stable qui s’articule non pas autours d’une personne, mais autours d’un projet cohérent, qui respecte les principes élémentaires de bonne gouvernance.

Le PS veut gérer ECAUSSINNES AUTREMENT et s’engage à être un partenaire loyal.

16:24 Écrit par Philippe Dumortier | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Rapport très intéressant et très réaliste sur beaucoup de points.
Je ne suis pas très impliqué au niveau politique.
La politique m'ennuie.
Mais j'ai vécu de près ces 12 dernières années la politique Ecaussinnoise, j'en reste amère et déçu par certains de ces représentants.
J'en suis arrivé à en détester certains au point d'en "vomir"... les voir parader, montrer leur nombril, s'approprier des choses pour encore plus se montrer et faire le paon devant la foule. De voir les citoyens vénérer ce genre de fanfarons m'exaspère (je suis certain que l'un ou l'autre se reconnaîtront).

Je recherche donc un ou des partis qui pourraient gérer la commune correctement.

Je veux du changement et pas du réchauffé.

Écrit par : Legge Charlie | 21/07/2012

Merci pour ton commentaire, Charlie !

A bientôt !

Écrit par : PhD | 21/07/2012

J'ai lu attentivement le paragraphe sur le PS, et au vue de votre texte, je me demande si les autres candidats sont juste là pour faire de la figuration ? Pour remplir la liste ?
Connaissant un certain nombre de candidats sur cette liste, je pense que certains auraient tout autant leur place dans votre explication du PS Ecaussinnois de par leur compétence et leur expérience ou simplement pour leur attachement fidèle au parti.
De plus, une explication de toute la liste pourrait donner l'illusion d'une équipe soudée et non d'une campagne individuelle basée sur les affinités personelle des candidats.

Écrit par : Topsy Kret | 07/08/2012

Pour ma part, je crois en effet qu'il pourrait y avoir une espèce de "add-on" sur le reste du parti du PS car j'avoue ne pas connaître tout le monde et leur points fort.
Donc Topsyt Kret (c'est slave ce nom je crois bien? ^^) je te rejoins un peu sur ce fait, mais néanmoins je ne pense pas que le reste de la liste ne soit que de la figuration.

Donc je vote comme toi, go une liste plus détaillée que je vois ce que ce parti à dans le ventre :)

Aller monsieur Dumortier, j'en veux plus!!!!

ps: mais je mettrais cela plus sur le compte de ne pas trop se montrer le nombril bien que cela aurait été légitime de toute façon ici même.

Écrit par : Legge Charlie | 08/08/2012

à Monsieur Legge (et à tous ceux qui seront curieux de me lire)
voici la réponse d'une "figurante" :) selon les qualifications de Monsieur Kret:)

Pour que le reste de la liste soit également mise en avant, je me lance afin de vous donner quelques infos sur mon parcours et ma vision de la politique ecaussinnoise.
Je suis 5ème sur la liste du PS, Marie-Pauline WAUTERS, j'ai 28 ans, maman de 2 jeunes enfants. Je suis assistante sociale, ce qui explique sans doute l'importance que j'attache aux valeurs sociales de la politique, je suis également déléguée syndicale Setca pour mon lieu de travail.
Par rapport à ce que je souhaiterais pour Ecaussinnes, la liste suivante est non exhaustive mais voici quelques idées qui me sont chères:
le fait de promouvoir les rencontres entre les personnes du village afin de retrouver une solidarité entre les gens que je trouve perdue, cela passrait par des soutiens (matérielles ou administratives) à des associations , à la favorisation des lieux de détente pour les enfants (entre autre en permettant aux enfants de famille moins favorisées de participer à des manifestations ou des clubs sportifs ou culturels sur Ecaussinnes). Le rapprochement pourrait également être favorisé par la réhabilitation des sentiers et des espaces verts écaussinnois. Une commune plus qui retrouverait sa ruralité serait mon rêve. En effet quand je compare "mon ecaussinnes " d'il y a 20 ans et celui d'aujourd'hui, où est passé ce caractère "campagnard"?
Par rapport à mon attachement pour le social, de nombreux points ont besoin d'être débattus, l'offre et l'accès aux logements (sociaux et privés), les réseaux d'aide aux personnes âgées (qu'elles résident à la maison de repos, ou qu'un maintien au domicile soit tenté), nos ainés ne sont pas, pour moi, assez au centre de nos préoccupations, combien de maintien au domicile pourraient être réalisés si un réseau optimal existait sur notre commune...une résidence service (logements indépendant mais reliés à la MR) serait également la bienvenue.
Nous reviendrons encore sur le projet "crèche",:), nous en avons déja entendu parler de maintes fois, mais toujours rien...cela aussi est important pour les familles.
En ce qui concerne les travaux sur nos routes ecaussinnoises, je militerai pour un raccourcicement des temps de travaux, car nos rues sont en travaux durant des semaines, voir des mois, cela entrave gravement la mobilité des écaussinnois (il suffit de voir le temps qu'il faut pour rejoindre un bout d'ecaussinnes à l'autre...) , des "usagers faibles", en plus de la mobilité cela entrave également grandement la sécurité de nos habitants... Il serait peut être possible grâce à une autre organistation de mieux organiser le planning de ces travaux...
Je pense qu'il est également important de promouvoir nos commerces ecaussinnois.

J'ai certainement oublié beaucoup de choses qui me sont chères, mais n'hésitez pas à me contacter et je serai ravie de re-discuter de tout cela de vive voix avec vous.

Marie-Pauline WAUTERS

Écrit par : Marie-Pauline WAUTERS | 08/08/2012

Merci pour votre présentation madame Marie-Pauline Wauters :-)

Je suis du même avis que vous, mais je crois aussi que tout ceci sera long et dur à établir.
Il est vrai que le caractère campagnard d'Ecaussinnes se perd d'une année à l'autre et ce à cause de projets immobiliers qui parfois laisse à désirer par apport au cachet Ecaussinnois.

Pour nos routes il est vrai aussi que cela laisse à désirer, mais je mettrai cela sur le fait que peut-être trop de travaux ont été entrepris en même temps.

Par contre pour ce qui est des délais, cela n'est pas toujours de la faute de l'un ou de l'autre. En effet il faut aussi composer avec des choses parfois auxquelles on ne pensait pas: " canalisations vétustes (sans creuser on ne peut pas savoir réellement ce qui se passe sous terre) ou d'autres inconvénients qui s'ajoute à cela),etc..."

Si l'on compare à d'autres villes en travaux, je ne crois pas que l'on peut dire que nous sommes en dessous de tout. Peut-être manquons nous d'expérience, ou que sais-je.
Tout ce que je sais, ce que ceci n'est pas chose aisée et en partant d'idées vers leur réalisations... il y a une énorme fossé.

Mais ce que je remarque surtout c'est que 6 ans ce n'est certainement pas suffisant pour accomplir tout ces projets.

Tout ce que j'espère et d'autres aussi, c'est qu'Ecaussinnes retrouve son vrai visage (du moins partiellement) et que tout rentre dans l’ordre. Mais pour cela il faut sa serrer les coudes, savoir composer avec l'opposition, se comprendre et surtout éviter les petites guerres interne qui pourrissent plus qu'autre chose le morale des citoyens qui n'en demande pas tant.

Pour une rencontre, pourquoi pas, même avec plusieurs membres du parti pour en savoir un peu plus.

ps: Voilà, je suis à deux doigts de me préoccuper de la politique... bon sang et quand je pense que l'on dit qu'en vieillissant on s’assagit...

Écrit par : Legge Charlie | 08/08/2012

Les commentaires sont fermés.