01/03/2009

ACÉ enterré ?

NON, ACÉ N'EST PAS MORT !!! ...

... MAIS LE FAIRE-PART EST POURTANT DÉJÀ ENVOYÉ.

 

Dans le courant de la semaine, nous recevions tous un toutes-boîtes envoyé par le Député fédéral brainois du MR, Jean-Jacques FLAHAUX.

Ce dernier, dans sa rubrique "Ensemble on est plus forts" remercie les personnalités de la région que le MR a la chance de compter dans ses rangs. Parmi ces dignitaires libéraux, Monsieur FLAHAUX cite Mesdames les échevines écaussinnnoises LEPOIVRE et HEMBERG (sans oublier Jean DUTRIEUX).

Constats

1. Nadine LEPOIVRE qui a pourtant pris ses distances avec le MR écaussinnois pour former le MLE est considérée hors entité comme une personnalité MR

2. Jean DUTRIEUX reste l'ami de Monsieur FLAHAUX, mais pas un mot pour Albert VANDYCK (actuel Président du MR écaussinnois)

3. Christine HEMBERG, élue ACÉ est considérée (déjà, encore ?) comme une personnalité du MR

Interrogations

Qui fait partie du MR écaussinnois ?

Sur le site du MR écaussinnois (http://www.mr-ecaussinnes.be/), pas de trace de mesdames LEPOIVRE et HEMBERG, en tout cas.

Monsieur FLAHAUX a donc un avis différent sur la question. D'où ma question de savoir qui dirrige encore le MR à Ecaussinnes ?

Qui sera sur les listes MR en 2012 ?

Une chose paraît certaine : mesdames HEMBERG et LEPOIVRE en seront ! Pour les autres membres libéraux (VANDYCK,...), on verra... Mais qui de Christine ou de Nadine sera tête de liste ? Là reste la seule vraie inconnue... belle bagarre en perspective !!!

Que devient ACÉ dans tout ça ?

Jean-Pierre LEGGE, père fondateur, incarnation des valeurs citoyennes et seul élu d'ACÉ a laissé dès le début (dans l'intérêt d'une plus grande représentation de son mouvement ?) sa place à Christine HEMBERG, lui permettant ainsi de se hisser au Collège alors que lui prenait la Présidence du CPAS.

Depuis les premiers remous politiques, il s'est éclipsé pour ne jamais réapparaître sur le devant de la scène politique. Ce faisant, il laissait Nadine LEPOIVRE s'installer à la Présidence et même au Collège.

Jean-Pierre serait-il un grand naïf, un vrai gentil (dans le bon sens du terme) ?

Ne s'est-il donc engagé en politique que pour propulser deux autres personnes bien plus ambitieuses que lui ?

Qu'en est-il du respect des électeurs qui lui ont fait confiance ? Est-il normal de se mettre en "congé" sans limite de temps (même si cela n'a pas d'impact financier pour notre Commune) lorsque l'on est un élu censé représenter et défendre les voix qui vous sont confiées ?

ACÉ ne peut continuer d'exister que s'il décide de revenir... mais le mal est fait et en politique plus qu'ailleurs : "qui va à la chasse...". Quoiqu'en politique, également plus qu'ailleurs : "gagner, c'est se relever une fois de plus que ce que l'on est tombé..."

Sans leader citoyen, ACÉ n'existe plus en tant que mouvement citoyen. Restent néanmoins deux élus, mais qui ne partagent pas les mêmes idées :

- Christine-la-libérale, à la Commune, mais dont la volonté de se hisser à la tête du MR n'est désormais plus un secret;

- Thierry-l'-écolo, au CPAS.


Conclusions

Le MR est loin d'être sorti de l'auberge avec ses problèmes de querelles internes et de dissidences. Gageons que les membres actuels du Comité ne voient pas d'un très bon oeil la tentative de putsch en cours d'élaboration par les deux dames aux appétits politiques féroces...

ACÉ est cliniquement mort. Il serait logique qu'en 2012, Christine joue la carte libérale qui correspond à ses idéaux alors que Thierry Severs s'orienterait vers un parti qui défend des valeurs écologistes.

Le seul rebondissement au niveau d'ACÉ serait le retour à l'avant plan de J-P :

Jean-Pierre LEGGE est toujours Président de CPAS en titre !

Que se passerait-il s'il décidait de revenir ?

Le retour au Collège d'un élément plus modéré ne serait pas un mal !

Mais Christine supporterait-elle qu'on lui fasse de l'ombre et que quelqu'un d'autre puisse s'exprimer au nom d'ACÉ ?

Quant à Nadine, on imagine que ce scénario représenterait une catastrophe : exit la présidence du Cpas et son échevinat...

 

 

 

 

 

17:22 Écrit par Philippe Dumortier dans Ecaussinnes | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

"Diviser pour mieux régner" n'est-ce pas cher Philippe?

Pour ta gouverne, tu dois savoir que J-P Legge participe à toutes lés réunions ACE (au moins une par mois) où nous avons l'occasion, les uns et les autres, de faire le point sur la situation politique écaussinnoise et plus particulièrement sur les projets en cours.

Spéculer sur des tensions internes chez ACE n'est que pure affabulation; ce qui n'empêche pas chacun d'avoir ses propres convictions. Nous avons simplement trouvé une plate-forme commune.

Au fait, chez ACE, nous n'avons jamais eu le culte du chef ! Contrairement à un parti qui t'est cher !

Bien à toi

Thierry

Écrit par : Severs Th | 03/03/2009

Thierry,

L'analyse que je propose aux lecteurs de mon blog n'a pas pour vocation d'être acceptée universellement. Chacun est libre d'y adhérer, de l'amender ou de la rejeter.

Néanmoins, ne t'en déplaise, je me base sur des écrits d'autres personnalités politiques lorsque je pose certains constats de frictions internes que ce soit au sein du MR ou d'ACE :

1. C'est Monsieur FLAHAUX qui met le feu aux poudres, pas moi. Diviser pour régner, peut être... mais qui en est l'instigateur ?

2. C'est toi-même qui a fait la déclaration suivante :
[b]"En ce qui me concerne, si je devais me représenter en 2012, ce serait certainement sur une liste qui afficherait TRES clairement ses idées écologistes et progressistes !"[/b]

Tu me parles d'une plate-forme commune au sein d'ACE, je m'en réjouis. Je m'étonne alors simplement du fait qu'ACE n'assume pas ses responsabilités pour les DEUX mandats que votre mouvement s'est engagé à défendre...

Puisque Jean-Pierre est toujours bel et bien là aux réunions d'ACE, pourquoi ne concrétise-t-il pas en actes les idées dont vous débattez en interne ?

Pour ce qui est du culte du chef, il est vrai que cela nécessite deux conditions préalables :

- un leader ;
- une reconnaissance de ses compétences par ses pairs au sein de son mouvement.

Disons alors que vous avez un chef que vous n'adulez pas ;-)))

Bien à toi.

Philippe

Écrit par : PhD | 03/03/2009

se réunit??? Sur le siège arrière d'une voiture?

Écrit par : ace | 04/03/2009

Les commentaires sont fermés.