09/09/2008

Conseil chaotique, oui mais...

Le Conseil Communal de ce lundi 8 septembre constitue la démonstration qu'il est nécessaire, pour notre Commune, qu'une nouvelle majorité se mette enfin en place.

Majorité ou opposition à géométrie variable et tout est chaotique... voilà le résultat d'une colère non contenue de Madame HEMBERG qui a cru bon de laisser la majorité aller au gré du vent sans se soucier des conséquences.

Vouloir à tout prix IMPOSER ses idées, jouer au petit chef qui a raison sur tout et tout le temps, se mettre en colère dès que quelque chose ne tournait pas comme ELLE l'avait voulu et c'est tout le Collège (sans parler de l'Administration) qui trinquait... Ces sautes d'humeur ont provoqués des tensions extrêmes entre partenaires et avaient déjà causés des ravages irréversibles avant que Madame HEMBERG ne claque la porte, entaînant avec elle le groupe ACÉ tout entier (qui pourtant était plus que partagé face à l'attitude de leur échevine) et la majorité en place !

Un tel manque de self-contrôle est édifiant pour un gestionnaire et responsable politique !!!

Mais qu'a voulu faire Madame HEMBERG ?

Se croyait-elle à ce point incontournable avec sa centaine de voix de préférence ? 

Voulait-elle faire monter les enchères et ainsi obtenir la main mise sur toutes les décisions du Collège ? Et dire qu'in essaye déjà de faire croire quela future coalition joue avec la Loi Courard... sans cette dernière, Madame HEMBERG aurait été Bourgmestre, avec Monsieur LEGGE comme Président du CPAS... on aurait été face à un bel exemple de représentation proportionelle et démocratique :-) 

Si l'Echevine ACÉ a su amorcer une réforme de l'Administration des Travaux quant au fond, force est de constater que la méthode n'y était pas... Sa politique ultra-libérale a choqué dans un Collège essentiellement de centre gauche.

Madame HEMBERG n'a jamais caché son appartenance à la droite libérale. D'ailleurs, ne vise-t-elle pas, en vue des élections de 2012, la place de tête d'une liste bleue ?  

ACÉ était une brise de fraîcheur sur Ecaussinnes, à l'image de la naïveté de certains qui essayent de faire croire que le PS, avec 3 postes pour 6 élus, sera sur-représenté dans une future coalition alors même qu'ACÉ a arraché 2 postes exécutifs (une échevine et un Président de CPAS) ainsi qu'un Conseiller de l'Action Sociale...gonflé pour un parti qui dispose d'un seul élu direct. On peut faire toutes les analyses politiques partisanes que l'on veut... mais la gourmandise est un vilain défaut ;-)

ACÉ était un vent porteur qui voulait pousser loin le voilier écaussinnois, trop loin et trop vite sans doute, car le pilote a préféré s'isoler du reste de l'équipage et continuer contre vents et marées...

Un représentant d'ACÉ se moque de ses adversaires politiques qui ont formés des cartels, il se vante de les avoir dénoncer, mais son parti était un cartel en soi, on le voit déjà : 

ACÉ perdra Madame HEMBERG qui devrait naviguer vers des cieux plus... bleus !

ACÉ perdra  Monsieur SEVERS qui devrait marcher vers des champs plus...verts !

Ne reste plus grand monde, d'autant que Jean-Pierre LEGGE semble en avoir ASSEZ d'être toujours celui qui paie les pots cassés... je ne pense sincèrement pas qu'il le méritait... mais il n'était pas de ceux qui voulait aller avec EC+ au soir des élections... au moins, a-t-il eu le mérite de respecter la décision de la majorité de son parti !

IL EST FACILE DE CRITIQUER CE QU'IL S'EST PASSÉ AU CONSEIL DU 8 SEPTEMBRE, mais allumer un feu et se foutre des pompiers qui l'éteignent tant bien que mal au vu des circonstances, je trouve cela un peu limite !

OUI, DONC, LE CONSEIL FUT CHAOTIQUE SUR CERTAINS POINTS, JE N'Y VOIS LÀ QU'UNE PERIODE DE TRANSITION... AVEC UNE MAJORITÉ ÉCLATÉE ET UNE OPPOSITION DIVISÉE, AU VU DES CIRCONSTANCES, CELA NE POUVAIT ÊTRE AUTREMENT !

OUI, LE PS S'EST ABSTENU...

1er exemple

... quant à la proposition de l'organisation d'une "Fête des Neiges" de Sébastien Deschamps, laissant ainsi passer une décision de principe de ce projet.

Quand le MR devient conservateur et que le PS ose une idée nouvelle, c'est effectivement le monde à l'envers, surtout à Ecaussinnes :-)))

A moins que les opposants à ce projet ne partent en vacances de ski, eux ! En tout cas, c'est une activité ouverte à tout le monde et qui ne manquera pas de créer une atmosphère de convivialité... sans parler de l'attrait de monde extérieur qui ne manquera pas de consommer localement... effectivement la droite a bien fait de s'opposer !

Mais l'abstention du PS signifie aussi que les modalités d'organisation devront être définies prochainement... Il n'est pas en effet obligatoire que cette activité puisse être totalement gratuite... le coût net ne serait dès lors plus de 15.000 €.

2eme exemple

... il s'agit d'une délibération corrective afin de se mettre en règle par rapport aux prescrits légaux; à savoir que toute aide, même indirecte, doit être valorisée. La Ducasse des Marchous méritait-elle ou pas un podium couvert ? Chacun s'est prononcé...

Cette situation ne devrait de toute façon plus se reproduire à l'avenir...

  

02:41 Écrit par Philippe Dumortier dans Ecaussinnes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Réaction à votre article sur le conseil du 8 septembre Monsieur Dumortier,

Nous ne nous connaissons pas, mais je tenais à réagir à votre message.

Bien que ne partageant pas les idées d'ACé. Bien qu'ayant été déçus par leur attitude lors de la mise en place de la majorité (un échevin et la présidence du CPAS pour des gens qui se disaient vouloir éradiquer les pratiques politiciennes) je pense que ces personnes ont au moins eu le mérite de s'exposer en tant que citoyen et ont également donné un message clair aux politiques en place que "trop c'est trop". Je ne pense pas qu'il soit dès lors nécessaire de les "casser" en public. Je pense que votre lecture des évènements est tronquée par votre position passée dans l'opposition et votre nouvelle alliance "vote face". Elle semble montrer que vous n'avez pas compris le message que bon nombre d'entre nous n'ont pas osé envoyer plus clairement. Je crains que l'on soit revenu au temps de Don Camillio (c'est comme ça que je qualifiais les passes d'armes entre Monsieur Delloy et Monsieur Dutrieux par tracts interposés). Depuis plusieurs mois déjà, je ne vois rien de constructif dans tout ce qui se passe et ma conviction se renforce que trop d'entre vous ne sont pas là pour les citoyens de cette commune, mais pour des sombres envies de pouvoir. Je crains également que la plupart d'entre vous ne se rend pas compte des responsabilités qu'ils ont et que si ils devaient être confrontés à des tests de compétence, bien peu en sortiraient la tête haute. Il n'y a vraiement qu'en politique que l'on voit ces errements.

En ce qui concerne votre point sur la "fête des neiges", c'est de la démagogie d'écrire ce genre de choses.Bien que socialiste, je serait étonné que vous soyez dans une situation financière qui vous permette de vous rendre compte de la situation que vous décrivez. Vous n'irez peut être pas au ski cet hiver, mais d'autres socialistes ne se sont-ils pas rendu au Maldives (à quel prix et sur le compte de qui?).Personnellement, nous travaillons tous le deux et depuis plusieurs mois, nous sommes obligés de puiser dans nos réserves quasi chaque mois. Vous allez me dire que 15000 euros ce n'est que un peu plus d'un euro par habitant, mais en attendant, combien de 15000 euros comme cela avons nous? Si j'en crois le compte rendu du conseil, je suis tout à fait d'accord avec le constat de Monsieur Dutrieux. Cet évènement est injustifié, injustifiable et innopportun en ces temps de crise. Pourtant, dieu sait si j'aime le côté festif de notre commune et les initiatives de Monsieur Deschamps. Pour rappel, suite à la double taxation sur les déchets, je vous ai contacté ainsi que d'autres représentants politiques. Je n'ai eu de réaction que de très peu d'entre vous et de "vraie" réponse d'aucun d'entre vous (ce qui ne me rend évidemment pas confiance dans la politique). Par contre, j'ai reçu une lettre de Madame le Bourgmestre et de son administration. Sans rentrer dans les détails, ces lettres ne répondent jamais concrètement aux questions posées. Une des questions était de savoir ce que la commune allait faire pour que les citoyens de cette commune ne ressentent pas financièrement l'impact de cette double taxation (quelques 150 euros par ménage et par an). La réponse de l'administration communale a été que à la discrétion de la commune, l'argent serait utilisé pour améliorer le bien être des citoyens. Maintenant, avec cette "fête des neiges", je vois mieux ce que cela veut dire!

Monsieur Dumortier, comme vous le dites, il y a effectivement des limites à tout et bien que je sois conscient que la plupart des citoyens de cette commune vont progressivement se rendormir et oublier, je pense qu'il est de votre devoir, à vous et vos collègues, de relever le défit de ramener le politique au niveau des citoyens et de gérer notre commune avec la rigueur qui sied à un chef d'entreprise et/ou un "bon père de famillle". Un "bon père de famille" préferait-il payer la "fête des neiges" à ses enfants ou de quoi se chauffer de manière décente?

Pour ce qui est de la convivialité, ne vous en faites pas. Il y a d'autres manifestations, souvent gratuites, comme Haloween organisée par les commerçants et des bénévoles de mon quartiers. tout ne s'achète pas et surtou pas la convivialité. Elle se trouve (ou ne se trouve pas) à l'intérieur de chacun d'entre nous.

Bien à vous

Écrit par : Henry Molle | 11/09/2008

Les commentaires sont fermés.