06/06/2008

Réunion citoyenne "travaux" - Résumé

Réunion citoyenne du jeudi 5 juin au Foyer Culturel de l’Avedelle sur le thème des travaux de voiries

 

RÉSUMÉ

Madame HEMBERG était présente, ainsi que, pour le Collège communal, messieurs DOMANGE, JAUNIAU et LEGGE.

Assistaient également à cette réunion l’Ingénieur responsable du service travaux de la Commune et deux représentants de la société chargée de l’étude du projet du " Quartier ".

Madame HEMBERG a rappelé que le fonds de réserve de la Commune s’élevait à 22 millions d’euros et que notre Commune se caractérisait, selon elle, par un sous investissement par rapport aux moyens financiers disponibles.

La soirée s’est articulée autours de deux thèmes :

  • La présentation de l’avant-projet du " Quartier "
  • Les travaux de voiries sur l’entité

1. Projet du " Quartier "

  1. Présentation
  2. La rénovation du " Quartier " (principalement la rue Ernest Martel) doit se faire sur fonds propres, selon l’Echevine des travaux et ce, sans freiner les autres travaux prévus dans le plan triennal. Le coût du projet s’élèverait à +/- 1.100.000 €, mais l’addition devrait être (beaucoup ?) plus élevée dans la mesure où une étude complémentaire sur l’état du réseau d’égouttage de la Rue Ernest Martel déterminera l’opportunité de rénover ce dernier. En outre, aucune certitude technique n’existe à ce stade concernant la capacité d’absorption du réseau d’égouttage actuel de cette voirie lorsqu’une partie du lotissement Bel Air 2 viendra s’y connecter en plus de celui de Bel Air 1…

    Le projet présenté prévoit volontairement un rétrécissement des voiries (3,30 m dans chaque sens de circulation) avec mise en place d’une berne centrale franchissable sur toute la longueur, sauf au niveau des commerces (banque, pharmacie,…) où un dévoiement est prévu avec une berne centrale infranchissable agrémentée de plantations. A ce même niveau, il est prévu de supprimer les parkings en biseau (dangereux, car ils nécessitent une marche arrière sans visibilité) et de les remplacer par des parkings, parallèlement dans le sens de la voirie. La Capacité de parking restera globalement inchangée pour l’ensemble de la voirie et les trottoirs ne seront pas modifiés car ils ont été refaits récemment. Il est prévu six plateaux surélevés afin de ralentir la vitesse. Afin d’assurer la sécurisation de cette voirie, cette dernière sera donc en zone 30 à partir du carrefour (garage Renault) jusqu’au niveau de la rue des Droits de l’Homme. En outre, il est prévu des passages pour piétons sécurisés et la voirie sera agrémentée d’arbres décoratifs à espacements réguliers. Enfin le projet prévoit l’aménagement d’un promontoire au niveau du " Trou Barette " afin de permettre un point de vue pittoresque.

  3. Réactions citoyennes

Globalement, les citoyens se sont montrés réceptifs à ce projet mais la question du coût de ce dernier reste une inconnue de taille, notamment en réseau de la capacité d’absorption du collecteur de la Rue Ernest Martel qui risque plus que vraisemblablement d’être insuffisant en raison de la connexion des lotissements Bel Air.

Des personnes ont déplorés l’absence de piste cyclable, en soulignant la dangereuse promiscuité entre vélos (usagers faibles) et le charroi automobile sur une voirie " rétrécie ", fut-elle en zone 30. Le dépassement des vélos ne sera pas sans risque. Un membre de la CCATM a par ailleurs fait remarqué la possibilité de l’aménagement d’une piste cyclable sans modifier ni la largeur des bandes de circulation, ni celle des piétons.

Des commerçants ont fait part de leur inquiétude relativement à la durée des travaux qui risque de mettre en péril leur survie.

De nombreuses questions ont été posées concernant le risque d’un manque de fluidité de la circulation sur cette artère centrale de notre Commune, principalement au niveau de la banque et de la pharmacie où des bouchons pourraient très rapidement se former à cause de la borne centrale infranchissable et du dévoiement, notamment en cas de déchargement d’un camion,…

Des questions ont également été posées concernant l’organisation de la Ducasse par rapport au planning des travaux.

Une réunion spécifique devra en outre avoir lieu concernant la problématique de la station essence, notamment concernant le passage du camion de livraison.

Des habitants du Quartier Bel Air ont demandé à ce qu’un sens de circulation soit prévu (entrée côté rue Martel et sortie rue Bel Air) ainsi que l’installation d’un panneau signalant la localisation de l’entrée du lotissement Bel Air 1, peu visible actuellement.

Enfin des questions ont été posées concernant la présence d’arbres et de plantations qui vont périodiquement couvrir les voiries de feuilles et vont donc nécessiter un entretien régulier, sans compter le risque de déformation des voiries par les racines.

2. Travaux de voiries dans l’entité

  1. Plan Triennal

Madame HEMBERG a rappelé le contenu du plan triennal rentré et qui reprenait, par ordre de priorité, les voiries suivantes :

  1. Rue Vandervelde
  2. Rue Cuvelier
  3. Rue Belle-Tête

Ce plan est désormais modifié comme suit :

  • La Rue Belle-Tête est maintenue dans la plan triennal ; les travaux devraient commencés en mars 2009.
  • La Rue Vandervelde est reportée au prochain plan triennal qui reprendra également l’aménagement de la Place et de la Rue Ferrer.
  • La Rue Cuvelier : le projet est annulé et ne sera pas réinscrit dans la cadre d’un plan triennal car, selon l’Echevine des travaux, les délais sont trop longs et elle proposera donc de le réaliser sur fonds propres ! ! !

Madame HEMBERG a en outre rappelé le principe de fonctionnement de la subsidiation des travaux de voiries dans le cadre du contrat d’agglomération, via la SPGE et IDEA. Les demandes de travaux de voiries, à condition qu’ils soient accompagnés d’un plan d’égouttage, sont subsidiés, selon les cas, à hauteur de 60 ou 80%.

  1. Infrasports
  2. Le projet d’aménagement d’un terrain " multisports " à la Place Cousin a été accepté à l’unanimité par le Conseil qui vient également d’en désigner le Comité d’accomagnement. Ce projet est subsidié à 85%.

    L’Echevine a également prévu un plan de réfection globale de la Place Cousin (luminaires, poubelles, bordures,…).

  3. Cimetière Saint Roch
  4. L’aménagement de l’ancienne morgue en columbarium est prévu ainsi qu’un espace de prières et de parole extérieur.

  5. Rue Plume Coq
  6. Les travaux d’égouttage sont prévus en mars 2009.

  7. Rue de Nivelles
  8. La sécurisation de cette rue est prévue pour 2009.

  9. Rue Docteur Bureau
  10. Des travaux d’égouttage, d’asphaltage et de rénovation des trottoirs sont à faire.

  11. Restaumont
  12. Les riverains de cette rue ont attiré l’attention de l’Echevine sur leurs problèmes (absence de trottoirs asphaltés ce qui les oblige soit à avoir constamment les pieds dans la boue, soit de circuler sur la chaussée sachant qu’il s’agit d’une voie d’entrée d’Ecaussinnes !).

    Madame HEMBERG s’est engagée à planifier pour 2010 des travaux d’aménagement de tout le tronçon (entrée d’Ecaussinnes jusqu’à Formahont) et d’en confier l’étude à un auteur de projet extérieur, tout en se disant convaincue que l’on pourrait lancer ces travaux plus tôt (étude en 2009 et travaux dès 2010).

    En outre, elle se rendra sur place afin de voir comment résoudre d’urgence le problème en face du n°118 (gardienne d’enfants).

    Dans une surenchère de promesse, Madame HEMBERG a affirmé que, je cite " on a les moyens de le faire, les plans pourront être faits en 2009 et même en 2008 ".

    Les riverains du rond-point de Restaumont à l’entrée d’Ecaussinnes se sont également plaints du fait que celui-ci est devenu une véritable brousse.

  13. Marche
  14. Les marchois se sont manifestés en attirant l’attention de l’Echevine sur le fait qu’eux aussi rencontraient des difficultés et qu’ils ne devaient pas être oubliés !

    Pour la Rue de Nivelles, Madame HEMBERG a dit qu’elle tenterait de trouver une solution techniquement la moins chère possible. La rue sera refaite jusqu’au pont du canal en 2009 !

    Qu’en est-il de la rue des Champs et de celle du Bois de Feluy ?

  15. Rue Breda
  16. Les riverains se plaignent qu’il s’agit d’un égout à ciel ouvert.

    Madame HEMBERG a promis de faire d’urgence une intervention ponctuelle en reprofilant le fossé dans l’attente que le nouveau collecteur de la Rue de l’Avedelle soit terminé.

  17. Lotissement Bel Air
  18. Les riverains se plaignent d’un problème récurrent d’odeurs. En outre, ils précisent que dans la mesure où nous ne sommes qu’à l’état de la réception provisoire, l’entretien reste à charge du lotisseur qui ne semble pas remplir ses obligations...

    Concernant Bel Air 2, un riverain demande à ce que l’autorisation de commencer les travaux ne soit pas délivrée tant que Bel Air 1 n’est pas réceptionné définitivement afin de contraindre le lotisseur à remplir ses obligations contractuelles.

    La question du positionnement du sentier 103 pose également problème, ce qui doit donc être résolu en négociant avec le lotisseur. En outre, il est signalé que certains riverains de ce sentier se seraient appropriés illégalement une partie de ce sentier. Ce à quoi Madame HEMBERG a répondu que cela dépendait uniquement des compétences de la Bourgmestre et qu’elle n’était pas au courant de l’évolution de cette problématique…

  19. La Plaine de Jeux de la cîté de Marche
  20. La plaine de jeux est dans un état déplorable, des riverains ont demandés à ce que l’on prévienne la société de Logement qui est propriétaire des lieux.

  21. Rue de Croisette
  22. Cette rue a été coupée en deux suite à la construction de la Nationale. Il avait été envisagé, afin de désenclaver les riverains concernés, de construire une passerelle. Quid ?

  23. Carrefour (rues de Ronquières, Triboureau et de l'Espinette)
  24. La route est effondrée.

  25. Rue du Berceau
  26. La Région wallonne a fait arrêté les travaux car la Commune n’a jamais rentré de permis d’urbanisme pour le projet de rénovation du mur. En outre, la Région (Patrimoine) a donné ordre formel de remettre tout le mur tel qu’il était.

    Madame HEMBERG a entamé une action en référé afin de permettre la finalisation des travaux dans l’attente d’une résolution définitive du conflit.

  27. Autres travaux

L’Echevine s’est engagée également à effectuer des aménagements extérieurs pour les Rue de Ronquières et de Combreuil ainsi que les trottoirs de la Rue de l’Eglise.

 

16:03 Écrit par Philippe Dumortier dans Ecaussinnes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.